Bloggy Bag

http://brassebouillon.zeblog.com/

Calendrier

« Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

brasse-bouillon

J'suis instit mais je me soigne ...

Blog

Derniers billets

Compteurs

Liens

Fils RSS

Let's talk about sieste, baby

Par brasse-bouillon :: 25/10/2008 à 20:07

                              

 

                              

 

Oui, parlons-en. J’ai trouvé ce qui est pire que corriger 22 expressions écrites de CM2 : surveiller la sieste quand l’ATSEM est en pause. Une fois les 27 asticots déchaussés, calmés et allongés sur des matelas, on pense que le plus dur est fait, mais là, le supplice commence..

Me voilà assise sur une chaise, dans la pénombre d’un dortoir lugubre, avec un disque genre New Age diffusant des sons apaisants et censés faciliter l’endormissement et la détente. Personnellement, je trouve ça limite anxiogène, et ça aurait plutôt tendance à me donner envie de mettre des mandales dans la tronche à tout ce qui remue. Mais bon. Après tout, c’est moi qui l’ai amené, ce fichu CD, qu’on m’avait offert pour aider ma fille à s’endormir, et dont Dieu merci elle n’a jamais eu besoin.

Bref, me voilà vissée à ma chaise, pieds et poings liés, obligée de me taper l’écoute sirupeuse de ces nappes de sons chinoïsants. Allez, une demi-heure à tenir avant le retour de l’ATSEM. Punaise, c’est long, une demi-heure. Qu’est-ce qu’on va bouffer ce soir ? Pfffff, faut racheter de la lessive. J’observe les 27 petits zigotos qui s’agitent, remuent, se parlent tous seuls.

Gloups. Certains, totalement immobiles, restent une demi-heure les yeux grands ouverts, braqués sur moi, sans même ciller. Hé, mais c’est qu’ils me foutraient les miquettes, ces mômes.

La petite Lisa, c’est l’Exorciste. Sa tête s’agite, son ventre se soulève par saccades incontrôlables. Je m’attends à la voir vomir des trucs tous verts en vociférant : « Ta mère suce des bites en enfeeeeeeeeeeeeeeer !!!  ».

Thomas, c’est plutôt Prison Break. Imperceptiblement, sans avoir l’air d’y toucher, sans qu’aucun de ses membres n’ait l’air de toucher le sol, il arrive à déplacer son matelas, toujours, comme par hasard, en direction de la porte. Doit avoir le plan de l’école tatoué sur le dos, c’est pas possible.

Allez, plus qu’un quart d’heure. Alors, je disais, pour ce soir, pourquoi pas raclette ? Mais .. Mais … Bon sang, c’est quoi, cette odeur ??? Oh, la vache, les chaussettes de Nabila ! C’est au moins classé Seveso, ça. C’est étrange, ils ont l’air de dormir plus profondément que les autres, ses voisins …

Bbbboooooooiiiiiimmmmmmmmmmmmm, ninnnnnnnng, ssssssssssssssss … Hmmmmm, je rêve de me lever, arracher la prise d’un geste sec, fracasser le poste contre un mur, piétiner le CD de mes petits pieds rageurs … Plus que 5 minutes. L’a pas intérêt à être en retard, l’autre … Y’a des minutes qui valent des heures, et si je m’écoutais, je dirais même des heurts …

 

 

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://brassebouillon.zeblog.com/trackback.php?e_id=363475

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Nom ou pseudo :


Email (facultatif) :


Site Web (facultatif) :


Commentaire :


 
Copyright © Bloggy Bag - Blog créé avec ZeBlog